Aux Thermes de Vals-les-Bains, Louis Buffet, président de la communauté de communes du Bassin d’Aubenas, accompagné de plusieurs vice-présidents, a été accueilli par MM. Jean-Claude Flory, maire de Vals-les-Bains ; Stéphane Rennou, directeur des Thermes, et Jean-François Terrisse, directeur du Syndicat Intercommunal pour le Thermalisme et l’Environnement (Sithere).

En préambule à la visite de l’établissement thermal, Jean-Claude Flory fit l’historique de la station thermale et détailla brièvement les actions antérieures réalisées en partenariat avec le Sithere pour protéger la ressource en eau minérale : mise aux normes d’une quarantaine de griffons, constitution d’une forêt communale protégeant le gisement, obtention de la Déclaration d’Intérêt Public des eaux de Vals en 2011

Après le volet historique, il fut également évoqué le futur. Jean-Claude Flory, Jean-François Terrisse et Stéphane Rennou ont présenté aux élus le projet d’agrandissement des thermes qui s’avère nécessaire en raison de son succès. En effet, l’accueil au sein des thermes est à saturation. L’objectif de l’extension est de doubler leur capacité d’accueil et de mieux identifier la partie cure médicale de la partie bien-être. Pour le maire, avec ce projet d’agrandissement, Vals-les-Bains a l’ambition de se positionner parmi les principales destinations de bien-être et de détente sous le prisme de la santé.

Jean-François Terrisse présente les plans du grand projet thermal de Vals-les-Bains

Plus qu’une extension, c’est une véritable métamorphose de l’établissement thermal qui verra le jour. Le cabinet d’architecture Luc Demolombe de Toulouse, en partenariat avec l’architecte ardéchois Fabre a conçu un ambitieux projet qui renouvellera l’image de la station thermale. Il proposera aux curistes un établissement d’une grande qualité offrant un confort optimal et apaisant. L’acoustique, l’éclairage, les matériaux utilisés, l’agencement des lieux, les équipements… ont été pensés dans cet optique. La partie cure médicale sera installée au rez-de-chaussée et le centre de bien-être avec vue sur le parc du Casino occupera l’étage supérieur.

« Au-delà de l’image, nous proposons un projet de grande qualité qui permettra de soigner deux fois plus de curistes et de clients du centre de bien-être. Dans dix ans, 80 000 entrées devraient être atteintes pour les soins bien-être et 5000 curistes devraient être accueillis. L’agrandissement des thermes aura un impact important pour le territoire, l’activité thermale et aussi des retombées directes sur l’emploi et sur les autres activités économiques ». – Jean-Claude Flory

De gauche à droite : Jean-François Terrisse, Stéphane Rennou, Louis Buffet et Jean-Claude Flory

Ces travaux dont le montant s’élève à plus de 12 millions d’euros, s’échelonneront sur quatre ans et seront réalisés sur site occupé. Le chantier devrait être terminé en mars 2020. L’Europe, l’Etat, la région, le département, les structures intercommunales sont sollicités pour participer au financement. Par ailleurs, la CCBA apporte son soutien au travers d’une garantie des emprunts contractés pour les travaux à hauteur de 50 %. Louis Buffet et les vice-présidents de la communauté de communes ont apprécié la présentation du projet et la stratégie mise en œuvre, fruit de 15 à 20 ans de travail intense.